Menu
Logo WildStar

WildStar

Révélation de deux nouvelles races


PC online [ NC Soft - Carbine Studios ]
WildStar

Nous savons à quoi vous pensez : «La vache ! WildStar semble impressionnant, mais vous savez ce qui manque ? Des savants fous psychopathes et velus et des mutants effrayants et malades ! ». Et bien, aujourd'hui, c'est votre jour de chance; Carbine Studios révèle les deux dernières races de WildStar. Du côté du Dominion, nous avons les petits Chuas. Les Exilés, quant à eux, pourront compter sur le soutien des maîtres de l'alchimie : les Mordesh.

Kit et Malvolio se feront un plaisir de vous dévoiler ces deux nouvelles races de WildStar.

LES MORDESH

Jusqu'au siècle dernier, les Mordesh de la planète Grismara formaient une civilisation florissante dont le raffinement en matière d'alchimie faisait l'envie de toute la galaxie. Leur prospérité semblait même destinée à se poursuivre éternellement lorsqu'ils furent invités à rejoindre le Dominion.

En l'an 1578 de l'ère impériale, Victor Lazarin, universellement reconnu comme le plus grand alchimiste de l'histoire de Grismara, annonça la création de l'Élixir d'éternité, une substance capable, selon lui, de conférer l'immortalité. Les Mordesh étant convaincus du génie de Lazarin, sa découverte fut distribuée à grande échelle. Mais les cris de joie se transformèrent vite en gémissements de désespoir ; l'élixir se révéla instable et entraîna une dégénérescence physique nécromantique, doublée d'une rage cannibale aveugle.

D'aucuns affirment que lors des premières manifestations de la Contagion, les victimes étaient trop nombreuses pour être dénombrées. Seule certitude : il ne fallut que quelques semaines pour que cette civilisation comptant des milliards d'individus se retrouve au bord de l'extinction. En réponse, le Dominion décréta une quarantaine brutale et intransigeante, abandonnant ainsi les Mordesh à la mort dans d'atroces souffrances. Manquant de succomber à son tour à la folie de la Contagion, Lazarin parvint à créer un vaccin connu sous le nom de sérum Vitalus. Sans être un véritable remède, le sérum pouvait néanmoins réprimer les symptômes psychologiques et sauver les derniers Mordesh d'une disparition annoncée.

Désespérés, ces derniers se tournèrent vers les Exilés, qui leur firent parvenir de la nourriture malgré le blocus imposé par le Dominion. De moins en moins nombreux et faisant des proies faciles, ils devinrent par nécessité des maîtres de la ruse et de la tromperie. Ils formèrent ainsi la Confrérie sombre, un groupe secret de spécialistes du renseignement, pour lancer des campagnes de sabotage et d'assassinats. Considérés par les Exilés comme un mal répugnant, mais nécessaire, les Mordesh emploient aujourd'hui leurs sinistres compétences sur Nexus pour trouver un remède et se venger de la trahison du Dominion.

LES CHUAS

C'est à l'époque où les Mecharis exploraient l'univers à la recherche de races susceptibles de rejoindre le Dominion que furent découverts les Chuas sur le monde sylvestre de Bezgelor. Ces êtres primitifs mais intelligents semblaient particulièrement prometteurs. Capables de maîtriser de façon presque instinctive la science et l'ingénierie mécanique, ils se révélèrent également d'une remarquable sournoiserie et d'un sens de la concurrence très développé. Conscients qu'une espèce libre de toute considération économique ou morale pourrait s'avérer utile, les Mecharis décidèrent d'entrer encontact avec eux.

Dans le but d'accélérer leur développement industriel, il fut décidé de fournir aux Chuas quelques exemples simples, mais instructifs, des progrès technologiques du Dominion. En retour, les Chuas remercièrent leurs bienfaiteurs venus des cieux en leur offrant un scarabée de goudron bezgelorien soigneusement emballé. Malheureusement pour ses nouveaux propriétaires, le scarabée utilisa alors son unique moyen de défense et explosa, recouvrant tous les dignitaires présents d'une épaisse substance noire qui nécessita plusieurs mois de ponçage correctif et de bains acides pour disparaître. Cet évènement fit hurler de rire les Chuas pendant des jours entiers.

Les efforts pour encourager les progrès des Chuas dépassèrent cependant les projections les plus optimistes des Mecharis. Leur passion soudaine pour les procédés industriels déclencha une frénésie presque psychotique et, moins d'un siècle plus tard, les Chuas avaient remplacé la plupart des forêts verdoyantes de Bezgelor par des usines recouvrant la planète comme une immonde escarre. Le ciel autrefois bleu était désormais d'un ocre cancérigène et les paisibles prairies n'étaient plus que de vastes étendues de cendres.

D'abord trop absorbés par leur propre productivité pour voir le moindre intérêt à entretenir des relations cordiales avec les Mecharis, les Chuas finirent pourtant par rejoindre le Dominion en l'an 538 de l'ère impériale afin d'obtenir les ressources de première nécessité que leur monde dévasté ne pouvait plus produire. En échange, ils développent depuis mille ans des armes avancées et mettent leur science au service de l'empire. Les Chuas comptent profiter de la récente découverte de Nexus pour exploiter les ressources naturelles et technologiques de la planète légendaire, tout en concevant de nouvelles méthodes particulièrement inventives pour anéantir leurs ennemis.

Victor Lazarin

Autrefois connu comme le plus brillant des alchimistes mordesh, Victor Lazarin découvrit un élixir censé conférer à son peuple la vie éternelle. Malheureusement, loin d'être la fontaine de jouvence promise, cette substance fut à l'origine de la terrible Contagion qui décima les Mordesh. Travaillant sans relâche sur Nexus, il consacre désormais chaque minute de son existence à la recherche d'un remède susceptible de libérer son peuple du mal qui l'afflige.

C'est en l'an 1531 de l'ère impériale que la prestigieuse Académie grismarienne des sciences alchimiques décerna son diplôme de fin d'études avec mention au séduisant prodige mordesh Victor Lazarin. Membre de l'élite scientifique ayant assuré aux Mordesh une place au sein du Dominion dans un avenir proche, Victor répartit son temps entre ses recherches alchimiques et sa jeune femme Mina. Le jour de la naissance de leur premier enfant, Lucy, aurait dû être le plus heureux de sa vie, mais Mina tomba malade et mourut pendant l'accouchement.

Hanté par la mort de son épouse bien-aimée, il devint peu à peu obsédé par l'Énigme de l'alchimiste, dont la réponse n'était autre que le secret de la vie éternelle. Victor se plongea ainsi pendant des décennies dans les secrets interdits de l'alchimie, repoussant toujours plus loin les limites de la science traditionnelle. Il était déterminé. Il était infatigable. Et un beau jour, il crut avoir enfin atteint son but : il avait créé l'Élixir d'éternité. Confiant, Victor le testa d'abord sur lui-même. Les résultats furent immédiats. Ses rides disparurent, ses cheveux s'épaissirent et ses dents repoussèrent. Tout laissait à penser que Victor avait réussi l'impossible. Quelques mois plus tard, il ne restait presque plus un seul Mordesh sur Grismara à ne pas avoir consommé de cet élixir.

Mais le miracle fut de bien courte durée. En effet, il ne fallut que quelques mois pour découvrir que la formule était instable. Les peaux les plus pures se tachaient et se putréfiaient à vue d'oeil, tandis que les malades étaient peu à peu pris d'une incontrôlable rage cannibale. Dans ses derniers moments de lucidité, Victor créa le sérum Vitalus, un médicament capable de contenir la folie et les effets dégénératifs provoqués par la Contagion. En distribuant son sérum aux derniers survivants de Grismara, Victor sauva sans doute son peuple de l'extinction.

Après avoir rejoint les Exilés, il fut l'un des principaux artisans de l'éradication de plusieurs épidémies sévissant au sein de la flotte, aidant ainsi à faire accepter les Mordesh parmi ceux que troublait leur apparence cadavérique. Aujourd'hui convaincu que Nexus abrite les secrets de la vie et de la mort, Victor espère y découvrir un jour un remède à la Contagion et ainsi retrouver la confiance de son peuple, voire gagner son pardon.

Mondo Zax

Mondo Zax est le technologue en chef de la DRED, la Division de Recherches et d'Expérimentations du Dominion. Génial, maniaque et vindicatif, il passe le plus clair de son temps à concevoir de nouveaux moyens d'exploiter Nexus tout en écrasant ses ennemis le plus brutalement possible.

Treizième enfant d'une obscure famille chua, Mondo Zax fut forcé de se battre pour survivre dès le plus jeune âge. Dernier né de la fratrie, il dut disputer à ses frères et soeurs, souvent en vain, nourriture et vêtements, tout en se défendant quotidiennement contre leurs abus physiques et psychologiques. Sa situation ne commença à s'améliorer qu'après la disparition de ses aînés dans des circonstances aussi mystérieuses qu'inexpliquées...

Mondo espérait que son nouveau statut de fils unique lui permettrait de se rapprocher de son père, un réparateur d'aspirobots avec qui il partageait une véritable passion pour la mécanique. Mais une terrible dispute sur les principes fondamentaux de l'ingénierie déchira la famille. Cette brouille ne fut hélas jamais résolue, car le père de Mondo fut mystérieusement atomisé lors du recalibrage de routine d'un robot ménager. Sans tuteur légal, Mondo fut envoyé dans un orphelinat surpeuplé où il fut à nouveau forcé de lutter pour s'imposer.

Outre sa taille inhabituelle et son attitude peu amène, de désagréables rumeurs sur les disparitions au sein de sa famille lui attirèrent l'inimitié de ses congénères. Son pire ennemi était alors un mâle dominant brutal répondant au nom de Finkle Blurg, dont le règne de terreur prit brusquement fin lorsque Mondo le désintégra avec un déstabilisateur de particules fait maison. L'ingéniosité de Mondo en matière de mécanique finit par attirer l'attention de l'empire. En quelques semaines, il fut transféré à bord d'un vaisseau de recherches, puis nommé responsable de la DRED, la Division de Recherches et d'Expérimentations du Dominion.

Depuis ce jour, le nom de Mondo est synonyme de génie mécanique. Sous sa direction, la DRED ne cesse de produire les développements technologiques les plus avancés de l'empire, dont les implacables Défricheurs qui continuent à dévaster Arboria. Enthousiasmé par la découverte de Nexus, Mondo a construit une station de recherche orbitale connue sous le nom de ZLAB, qui lui sert de quartier général et d'où il compte mettre en oeuvre ses plans de domination, d'exploitation et de carnage à grande échelle.

Images de WildStar

WildStar (image 1) WildStar (image 2) WildStar (image 3) WildStar (image 4) WildStar (image 5) WildStar (image 6)

Vidéo de WildStar

Informations complémentaires

Titre : WildStar

Editeur : NC Soft

Studio : Carbine Studios

Plateformes : PC online

Date de sortie : à définir

Votre avis sur WildStar

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager